mercredi 23 novembre 2016

Pologne - A travers l'histoire Polonaise

Pologne - A travers l'histoire Polonaise



Notre périple Polonais a continué au fil de la route castrale, résidences des seigneurs d'antan.
A commencer par le complexe de Malbrok, réunissant plusieurs châteaux.
 

Puis nous avons roulé jusqu'à la cité médiévale de Chelmno, que nous avons visité vers 16h30...
 

Ensuite, nous sommes allés à Torun, autre cité médiévale, toujours enclavée dans ses remparts.
 

Enfin, pour terminer cette série médiévale, nous avons traversé Plock, de nuit encore une fois.

Nous avons pris 2 jours pour nous balader à travers Varsovie et les différents quartiers qui la constituent. Les occupations soviétiques et nazis ont affectés la ville, et les différents quartiers en sont le témoignage. A travers des architectures spécifiques, des monuments et autres mémoriaux, la ville est un résumé de l'Histoire de la Pologne.
      

Sur la route vers Cracovie, nous avons fait un arrêt à Lodz, pour visiter son site historique, placé sur l'ancienne gare de déportation nazie. Un train à bétail, un long tunnel noir retraçant les souffrances polonaise, pour finir dans une cheminée, sur laquelle il est inscrit : "Ceci ne devrait pas servir à tuer".
  

La suite de la route nous rapproche de la nature, dans le parc Naturel d'Ojcow. Les sentiers pédestres sillonnant châteaux et églises peu ordinaires furent agréables par ce temps ensoleillé.
   

Afin de profiter de toute la journée malgré la nuit tombante, nous avons visité un énorme complexe de mines de Sel en fin d’après midi. Inscrites sur la liste de l'UNESCO, elles comprennent 9 niveaux et 300kms de galeries. Des salles allant jusque 35mde haut forment un petit village souterrain impressionnant.
   

Toujours plus au Sud, nous avons visité Cracovie, magnifique ville médiévale, tout aussi empreinte de souvenirs, avec le ghetto et les monuments aux déportés.
     

Pour notre dernière visite de Pologne, nous avons décidé de nous arrêter dans un endroit tristement célèbre: le camp d'Auschwitz-Birkenau. Pas de photos, juste une citation, qui prends toute sa profondeur dans cet endroit : "Un peuple qui oublie son passé se condamne à le revivre".

Aucun commentaire:

Publier un commentaire