vendredi 4 novembre 2016

Finlande - Une froide réalité

Finlande - Une froide réalité




Nous sommes arrivés à Helsinki quelque peu fatigués après une très courte nuit à cause du vent, et un trajet en bateau de 2h30. Nous avons tout de même visité la ville, le centre à pied, et le reste en voiture, à cause du froid de plus en plus mordant.
 
La ville a un charme particulier, les bâtiments anciens sont mêlés aux nouveaux, très design. Helsinki est d'ailleurs très renommée pour son côté design, et le tourisme est principalement développé autour de ça. Malheureusement pour nous, ce n'est pas ce qui nous attire, et au delà du port et de la place du marché, les centres commerciaux à la chaîne, nous ont rapidement ennuyés, nous poussant à sortir du centre.

Ainsi, nous avons pu visiter les quartiers alentours, et traverser un marécage tout proche de la ville.
     

Notre itinéraire nous imposait un choix, soit passer par l'Est et les lacs, ou par l'Ouest et la côte. Nous avons décidé de passer par l'Ouest, vers la ville de Turku, et son Archipel
Finalement, nous sommes arrivés au bord de la mer Baltique, sur laquelle nous avons quelque peu empiété en allant le plus loin possible dans les îles de l'archipel, îles reliées entre elles par des ponts, et des bacs. Nous avons passé la nuit dans une des îles les plus avancées dans la Mer.


C'est là que les ennuis ont commencé. Il faut savoir que nous avions fait le plein de gaz à Tallinn, et Julien a quelque peu déchanté en regardant les stations services le long de la route : aucune ne proposait de GPL, Gaz ou autre appellation possible...
C'est une fois dans les îles que nous avons regardé sur Internet et constaté que le GPL était inexistant en Finlande. Pour éviter de tomber à court pendant la nuit, nous avons donc décidé d'utiliser la bouteille de propane que nous avions gardé en secours.
Le lendemain, quelle ne fut pas notre surprise de constater que tous les alentours étaient blancs, il avait neigé toute la nuit et la température a chuté de plusieurs degrés. C'est à ce moment que nous avons eu le coup de grâce : Il fait à peine négatif, le réservoir d'eau est gelé, nous n'avons plus d'eau courante.
  

Nous voilà donc avec un Van sans eau et sans chauffage, début novembre, dans le sud de la Finlande, avec pour projet de monter au cap nord. S'ajoute à cela des fortes douleurs abdominales pour Caro, et la possibilité de trouver des stations de 'Biogaz' près d'Helsinki : la décision est prise, nous voilà repartis en trombe vers la capitale!
Malheureusement, le 'biogaz' Finlandais est du méthane, et pas du propane, et les coups financiers de changement de bonbonnes de gaz sont d'environ 80€, à faire tout les 2/3 jours au vu de notre consommation par ce froid, et sans compter l'achat initial de l'adaptateur pour les bouteilles finlandaises...

Ces problèmes, avec un hiver arrivé 1 mois plus tôt et plus rude que prévu, nous ont décidé à revenir sur nos pas, et pour tout vous avouer, nous avons même hésité à rentrer, le moral étant profondément touché...

C'est donc après 7 jours en Finlande ( et notamment quelques nuits en appartement) que nous avons repris le Ferry vers Tallinn, sous la neige, pour tenter de fuir le froid...
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire