samedi 1 octobre 2016

Russie : Un changement radical !

Russie : Un changement radical !

Radical n'est pas peu dire... en quelques jours, nous avons vécu une transition détonnante. En premier lieu, nous avons quitté la steppe désertique, pour arriver dans une zone bien plus vivante, encore loin du tumulte des villes françaises, mais qui tranche tout de même avec ce que nous venions de vivre. Ensuite, la culture: en effet, l'Asie centrale est très musulmane et l'architecture des maisons est sobre. Arrivés en Russie, orthodoxe, l'arrivée en grande pompe des églises richement décorées, et rénovées, nous a provoqué un choc, les maisons typiquement russes en bois, en couleur, avec leur porches si particulier, ajoute sa part de changement de décor. Finalement, le point le plus étonnant : IL FAIT FROID ! en une semaine, nous avons perdu 20°, pour passer de 28 à 8 ! Il nous a fallu remettre le chauffage dans la Mucomobile, et ressortir les habits d'hiver. Le pire dans tout ça, c'est que le soleil se fait rare, et que nous avons visité cette première partie Russe sous la grisaille et la brume, les nordistes savent bien de quoi nous parlons...


 

Le sud de la Russie est assez pauvre, les routes principales sont en bon état, mais les secondaires (quand elles existent) sont très abîmées. Néanmoins, les villes que nous avons traversées sont vivantes, et le tourisme y est présent. Notre premier arrêt fut à Samara. Le long de la Volga, cette ville a tout d'une station balnéaire: les rives sont aménagées en plage, de grands trottoirs longent ces plages, des sculptures ornent ces trottoirs... C'est aussi à cet endroit que nous avons eu confirmation : nous sommes bien en Russie : Il y a des églises (orthodoxes) partout, elles sont toutes magnifiquement décorées, tant intérieurement qu’extérieurement. L'église a une forte influence sur l'état, et cela se remarque.
     

Ensuite, nous nous sommes dirigés vers une ville plus grande : Kazan. L'histoire de cette ville est riche en changements, entre les bulgares, les mongols et les russes, les religions Chrétiennes et Musulmanes se sont succédées et côtoyées. Chef-lieu de la région Tatare, Kazan est un centre culturel et un pôle éducatif important. C'est là que nous avons vu et visité notre premier kremlin, centre historique de la ville, il sont aujourd'hui encore le lieu des grandes instances décisionnaires du pays.
     

Non loin de Kazan, une presqu’île dans la Volga abrite un havre de paix. La petite ville de Sviajsk est un musée à elle seule. Construite en 1551, la ville a gardé le même état d'esprit qu'à l'époque, et des présentations sur la vie d'avant y sont proposée durant la période estivale.
     

Enfin, nous sommes allés visiter Nijni Novgorod. Autre grande ville riche en histoire, le Kremlin rouge et les églises colorées de la ville nous ont ravis les yeux, d'autant que pour un fois, le temps était avec nous!
     

Il faut bien avouer, Julien avait une certaine appréhension quand à traverser la Russie, entre les dires de personnes que nous avons croisées, les vidéos des conducteurs Russes sur YouTube, la police tout aussi zélée qu'au Kazakhstan... Bref, tout était fait pour craindre la traversée du Pays. Mais pour l'heure, tout se passe au mieux, la conduite russe, certes atypique, n'est rien comparée au capharnaüm routier Iranien, et la police ne nous a encore jamais arrêtés, ni même hésité à le faire. Reste à voir comment cela se passera aux alentours de Moscou...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire