vendredi 9 septembre 2016

Ouzbékistan – La Mucomobile de nouveau sur les routes !!

Ouzbékistan –  La Mucomobile de nouveau sur les routes !!

Après une nuit blanche dans l’avion, nous sommes arrivés à Boukhara mercredi matin dans une petite forme. Un mélange d’appréhension, de stress, de fatigue… Il faut dire que revenir sur les « lieux du crime » n’est pas si facile… 

Notre première étape est bien entendu le parking de l’Asia Hotel où nous avons laissé la Mucomobile 7 semaines auparavant.


Premier bilan positif : Tout va bien ! La Mucomobile n’a pas bougé, elle ne sent pas le moisi, ni l’eau croupie, tout juste le renfermé ! Evidemment, elle est dans un état de saleté inimaginable…Boukhara étant en plein désert, une épaisse couche de sable recouvre chaque centimètre carré de la voiture extérieur comme intérieur… On se rend vite compte que ça ne sert à rien de nettoyer, la poussière étant omniprésence !  


Nous avons rapidement rangé nos grosses valises, puis filé à l’hôtel, climatisé, pour se reposer après ce long voyage. En effet, nous avions réservé 2 nuits d’hôtel afin de prendre le temps de remettre en état la Mucomobile car nous ne savions pas à quoi nous attendre.
                         

Pour tout avouer, nous avons eu un petit coup de déprime les deux premiers jours, la fatigue aidant, nous avons passé tellement de temps en France que nous avion perdu l’état d’esprit du voyage, et nous nous disions tout les deux : « Mais qu’est ce que je fais Ici ?? »
Contrairement à notre premier départ, nous avons cette fois été brutalement dépaysé : culture, température, paysage…  Bref, un changement radical qui nous a chamboulé! 

Apres beaucoup de repos au frais (la chaleur était très présente), nous avons tout doucement commencé à visiter la ville et mis en route la Mucomobile qui a démarré au quart de tour! Nous sommes également allés voir Hélène, une Française qui tient un hôtel à Boukhara et grâce à qui nous avons trouvé le parking pour le van. 
Son assistante Rukhangis a gentiment proposé de nous  accompagner à l’Hôpital, car nous souhaitions retrouver les docteurs qui ont pris soins de Julien pour les remercier, et leur demander mon dossier médical que nous n’avions toujours pas reçu. Par la suite, nous avons profité de la présence de Rukhangis pour trouver une pompe pour notre GPL, presque à vide. Apres 3 stations services, nous avons trouvé le bon endroit, mais nous n’avions pas l’embout correspondant au type de la pompe. C’était sans compter sur la débrouillardise des ouzbeks, car un artisan nous en a confectionné un en 1/2h !
 

Finalement, nous avons trouvé une source d’eau étonnante, un pipe-line percé, qui nous a permis de recharger notre tank et repartir avec de bonnes bases !


La Mucomobile rechargée et remise à neuf, nous voilà repartis sur les routes !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire