dimanche 3 juillet 2016

Iran- En route vers la mer Caspienne

Iran- En route vers la mer Caspienne

(Article écrit et publié de France où nous sommes toujours en convalescence)

Après une petite nuit à l'hôtel et une petite baisse de moral suite au changement de plan, les fortes chaleurs... nous quittons la ville de Qazvin pour rejoindre la côte de la mer caspienne où nous espérons avoir des températures plus supportables avant de pouvoir récupérer notre visa pour le Turkménistan et continuer notre périple.
Nous prenons donc la route pour le village de Massouleh, perché dans les hauteurs, à 1050 mètres au dessus du niveau de la mer et où la température devrait être plus fraîche.
Avant cela, nous avons besoin de faire du change car nous n'avons plus beaucoup de monnaie locale mais apres de nombreuse recherche, notamment dans le bazar de la ville de Rasht, nous repartons bredouille car nous sommes vendredi et le vendredi ici c'est le dimanche en France donc tout est fermé et même le marché noir du change!

Nous partons néanmoins à Massouleh, où nous avons juste de quoi payer l'entrée du site et une petite bouteille d'eau fraîche. Heureusement, nous avons des réserves dans le van et nous ne mourrons pas de faim ce soir! 
Nous qui voulions nous rafraîchir, nous avons même eu le droit à une petite pluie et beaucoup de brume et avons passé la soirée à réfléchir sur notre itinéraire et les mois à venir. 
Le lendemain matin, nous nous baladons dans le village qui est construit à flanc de montagne et où les toits des maisons servent de cours pour les maisons située au dessus. 

  


  

Nous reprenons la route pour rejoindre la cote direction Bandar -e-Anzali et arrivons à faire du change dans le village de Fuman, connu pour le Koulouche, un galette ronde fourrée à la noix et à la cannelle que nous goutons bien évidemment!

  

Arrivée à Bandar-e-Anzali, nous nous baladons dans le bazar et nous découvrons de nouveau de la gentillesse des Iraniens en rencontrant Muhammed qui nous aide à acheter une carte Sim Iran cell pour pouvoir avoir internet pour la fin de notre séjour en Iran. 

  

Nous continuons ensuite notre route le long de la côte pour trouver un bivouac le long de la plage. En nous arrêtant faire des courses, nous rencontrons Youssouf qui nous accompagne dans le petit supermarché, nous offre des boissons et nous aide à trouver les produits que nous cherchons. Quelle n'est pas notre surprise lorsqu'au moment de payer, il règle les courses à notre place et nous offre en plus des packs d'eau!!

Une fois installés en bord de mer, nous préparons le repas et profitons de notre soirée jusqu'à ce que deux hommes un peu bizarres nous font comprendre que nous ne sommes pas en sécurité et souhaitent qu'on les suive pour aller se garer ailleurs. N'ayant pas un très bon feeling, nous prenons le chemin inverse et nous garons un peu plus loin. Nous passons une nuit un peu agitée car nous sommes un peu malades tous les deux...

 









Aucun commentaire:

Publier un commentaire