lundi 27 juin 2016

Iran - 2 jours à Tabriz

Iran - 2 jours à Tabriz

Apres les mésaventures de la veille et notre première nuit iranienne dans une station service, nous arrivons samedi midi à Tabriz, grande ville à 3 heures de route de la frontière où nous nous  installons dans le parc de El Goli à quelques kilomètres du centre ville. Le parc El Goli est un petit havre de paix pour la ville de Tabriz: grand espace vert, point d'eau...


Apres la fatigue des derniers jours (beaucoup de routes, nuits agitées et Caroline a été malade), nous sommes ravis de pouvoir nous poser tranquillement dans un parc : lecture et sieste au programme.
Nous avons pu découvrir l'accueil et la générosité des Iraniens dont nous avions entendu parler. 


Plusieurs familles, adolescents... viennent nous voir pour nous poser des questions  sur notre voyage : d'ou venez-vous ? Ou allez-vous? Combien coûte votre van? Aimez-vous l'Iran ? Êtes-vous musulmans? Ils nous souhaitent la bienvenue "welcome in iran!" Et prennent des photos de nous et du van... Nous jouons le jeu et communiquons comme nous le pouvons.

La générosité se confirme quand l'une des familles vient nous apporter des graines de courge (qu'ils mangent beaucoup ici lors des picnics) alors que nous sommes tranquillement installés dans le parc.
Vers 17h, nous retrouvons Riza,  "un guide" que nous avions rencontré un peu plus tôt, et qui nous emmène acheter une carte sim pour avoir internet en Iran.

Nous traversons donc la ville et sa circulation et revenons en début de soirée nous poser au parc où nous découvrons des centaines d'iraniens venus pique-niquer et dormir au parc en installant leurs tentes à même le sol du parking entre les voitures! Nous sommes bien entourés!  Nous découvrons que les iraniens sont les pros du pique-nique et du camping : barbecue, camping gaz, thermos, tente, tapis... rien ne manque!

Dimanche matin, nous rencontrons Claudine et Laura, 2 suisses qui voyagent comme nous en van aménagé jusqu'en Asie. Ça fait un bien fou de parler français! 

Nous devons malheureusement repartir en ville avec le guide car la carte sim que nous avons achetée ne fonctionne pas. Arrivés au magasin, on nous demande de revenir dans une heure et nous en profitons pour visiter la Mosquée bleue et le bazar de Tabriz, le plus ancien et le plus grand du pays.
                 

Après cette petite balade culturelle, nous retournons au magasin ou le vendeur nous rend notre argent de manière un peu agressive et reprend sa carte sim. Ça ne marche pas et il ne veut apparemment pas faire d'effort... Il y a donc des exceptions à l'accueil et la gentillesse iranienne!

Nous profitons de l'après midi pour aller visiter le village de Kandovan. Il s'agit d'un ancien village troglodyte toujours habité et charmant même si le côté touristique est très présent.
               

Le soir, nous retrouvons Claudine et Laura et un Iranien s'arrête près de nos vans et sort de son coffre du pain et de la soupe! Le dîner est servi! Nous dînons donc tous les 4 et allons ensuite boire un thé avec un couple de Zurich, Silvia et Thomas qui vont jusqu'en Asie en moto.  Une soirée très sympa ou l'on échange anecdotes et expériences!


Le lendemain, nous reprenons la route vers Téhéran où nous devons faire nos visas pour les prochains pays.

A savoir, la conduite en Iran est un vrai challenge. La plupart des lignes au sol sont effacées, et quand elles ne le sont pas, elles ne sont de toutes manières pas respectées. Ils ont leur propres ralentisseurs, mais ceux la, on les respecte ! Impossible de les passer à plus de 10km/h, sous peine de tout faire valser dans la Mucomobile. De plus non seulement ils sont (très, très, très) TRES nombreux et violents, mais surtout, ils ne sont pas indiqués, et parfois placés... sans logique apparente. Du coup, on a parfois été un peu secoués. Concernant les feux, ils on ont partout, mais pas des feux tricolores, juste des feux oranges clignotant pour dire 'attention, la c'est dangereux', aux intersections, ronds-points, voies d'insertion....
Quelques règles que nous avons observées :
1- Se mettre les plus a droit pour tourner à gauche (et inversement) pour pouvoir doubler tout le monde.
2 - Ne pas utiliser son clignotant, ou, le cas échéant, utiliser le mauvais.
3 - Ne pas respecter les priorités
3 - Forcer le passage, si les rétros ne passent pas, les rabattre
4 - Utiliser le klaxon pour : Dire bonjour, dire merci, dire pardon, dire 'dégage je passe', dire tout autre chose....
5 - Casque obligatoire pour les Motos !!! Sur le guidon...
6 - Ne pas mettre sa ceinture, cela risque de vous blesser en cas d'accident
7 - Tout rentre dans la 'benne' du pick-up : courses, meubles, enfants, vaches, moutons...
8 - Vos rétros sont beaux, évitez de les abîmer en les regardant
Dernière règle (et non des moindre) : Votre enfant est curieux, il veut voir la route : Mettez le sur vos genoux, en voiture comme en moto (si votre enfant est acrobate, il peut être debout sur votre jambe en mobylette pour une meilleure vue)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire