samedi 30 avril 2016

Hongrie - Du Danube au lac Balaton

Hongrie - Du Danube au lac Balaton


La suite de notre périple nous a amené en Hongrie, au nord-ouest du Pays.
Nous sommes arrivés dans le parc naturel de Bukk, où nous avons été accueillis par des renards, des biches, et de la neige à nouveau. Du coup, nous nous sommes garés sur un parking dans les hauteurs, pour la nuit, tranquille, seuls au monde.




Nous nous sommes ensuite dirigés vers le Danube, mais comme à notre habitude, en empruntant les routes les moins directes, afin de profiter du pays.
Ainsi, nous avons pu visiter différentes villes, avec chacune ses particularités 

Gyongyos,ville calme et apaisante


Holloko, village traditionnel classé

Nous avons de nouveau suivi le Danube, au niveau de 'La courbe du Danube', cet endroit particulier en Hongrie où le fleuve fait une grande courbe dans la plaine au nord de la capitale.
Nous avons trouvé un petit parking au bord du fleuve pour passer la nuit, et le lendemain, un rapide passage en Slovaquie nous a permis de traverser le Danube, pour continuer de le suivre côté Hongrois.




Fontière Slovaquie - Hongrie

Esztergom


la courbe du Danube

 Gyor


Par la suite, nous avons quitté le Danube pour rejoindre le plus grand lac d'Europe, le lac Balaton.
Première chose une fois arrivés au lac : trouver ou dormir. Nous avions conduit beaucoup les jours précédents, et nous avions prévus 2 jours près du lac, le premier au nord, le second au sud, avant de reprendre la route pour Budapest.
Nous avons trouvé un camping chez l'habitant, dans le jardin d'un vieux monsieur, au milieu de ses vignes. Frais et dispos le lendemain matin, nous avons suivi les bords du lac avec la Mucomobile, en profitant de visiter les villes balnéaires :
Une des villes les plus cool : Balatonfured



La presqu'île de Tihany


   
                     

Nous avons poussé assez loin jusque la réserve naturelle ornithologique du Kis Balaton



Enfin, nous avons passé la nuit dans un camping qui offrait tout les services dont nous avions (urgemment) besoin, à savoir électricité,  douches, source d'eau pour remplir le van, emplacement pour vider les eaux grises et toilettes, et, surtout, une machine à laver !
Un voyage comme le notre change beaucoup de choses, mais pas tout, et pour les lessives, on en revient à nos mauvaises habitudes : repousser ça au dernier moment...
Il convient de détailler notre matinée... Nous avions prévu de nous lever tôt,  faire une lessive, en faire quelques unes à la main en même temps, et tout faire sécher dans le sèche linge disponible et partir vers 10h.
Pour le lave linge et les lessives manuelles, pas de soucis, si ce n'est la tiédeur de l'eau, nous avons même réussi à nous lever pour être à 8h à la réception pour acheter les jetons!! Arrivé au sèche linge, c'est une autre histoire. Nous avons mis 30 min et avons nettoyé le van pendant ce temps. Sauf qu'au bout de cette demi heure, le linge est toujours mouillé et froid. Sur les conseils de la réception, nous mettons 1h de séchage, il est 11h... Juste après, nous avons une discussion Skype avec une personne de Macédoine afin de parler du projet, nous devons payer au plus tard à midi, l'appel finit à 12h20...
Nous allons au pas de course payer et récupérer notre linge, toujours dans le sèche linge. Et là, surprise, le linge est toujours aussi mouillé, toujours aussi froid.
Bon gré mal gré, le camping nous rembourse les jetons de sèche linge, mais nous voilà avec 2 grosses machines de linge mouillé à faire sécher en roulant... 
C'est à 13h que nous avons finalement réussi à tout caser, de façon peu orthodoxe, dans un van qui ressemble plus à une penderie.

Mais nous étions finalement prêts à partir, moteur en route et.... Nous voilà embourbé !
Après avoir creusé des tranchées et sans aide de la part du camping, nous nous en sommes sortis, non sans dommages pour leur pelouse.
14h, nous avons pu partir découvrir la rive sud du lac Balaton.
Comme au nord, nous avons profité des belles villes du bord de lac, du soleil, et de certaines spécialités culinaires.





Enfin, nous avons pris l'autoroute vers Budapest, pour trouver un coin ou dormir avant la nuit.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire